retour

Astuces pour combattre les allergies dans sa chambre à coucher

Bien que les acariens soient les allergènes les plus répandus dans les chambres, ils ne sont pas les seuls. Certains produits chimiques et d’autres substances organiques peuvent être la cause d’allergies parfois virulentes. Pour s’en débarrasser, mieux vaut tous les connaître !

Les allergènes « chimiques »

Toute une série de produits chimiques peuvent causer des allergies : composants contenus dans les cigarettes, dans les produits de nettoyage, dans les bougies odorantes ou les encens, dans les aérosols, etc. Le problème de tous ces produits est que lorsqu’ils sont utilisés dans votre chambre, ils se déposent facilement sur certaines surfaces comme les tapis, les peluches ou les draps. En outre, certains d’entre eux, comme les aérosols, peuvent rester en suspension dans l’air un long moment, et vous risquez de les respirer à pleins poumons !

Une chambre sans allergènes chimiques

Pour faire simple, évitez au maximum d’utiliser des produits chimiques. Si vous devez absolument en employer un, vérifiez toujours les substances qu’il renferme avant de l’utiliser. Par la suite, aérez votre chambre au maximum et n’hésitez pas à changer de draps ! Évitez également les fausses bonnes idées comme les anti-poussières chimiques et autres lingettes. Il serait dommage de remplacer un allergène par un autre, d’autant que dépoussiérer à l’eau fonctionne tout aussi bien. De la même manière, si vous voulez parfumer votre chambre, préférez des produits naturels comme certaines huiles essentielles, en vérifiant évidemment qu’elles ne contiennent pas d’autres substances allergènes !

Les allergènes biologiques

Au-delà des minuscules acariens, les poils d’animaux, le pollen et les moisissures sont également problématiques. La poussière en est d’ailleurs souvent constituée. Contrairement aux allergènes chimiques, on ne peut pas vraiment les éviter, mais il existe heureusement différentes astuces pour limiter l’exposition de votre chambre à coucher et de vos voies respiratoires à ceux-ci.

Une chambre sans allergènes biologiques

Tout d’abord, contrairement aux idées reçues, même en période de pollinisation, aérez votre chambre ! En effet, vous ramenez naturellement avec vous un peu de différentes substances allergènes quand vous rentrez dans cette pièce. À force, votre chambre risque d’en être remplie, et un bon coup de vent de temps à autre ne peut faire que du bien ! Évidemment, le mieux est d’éviter d’aérer lors des périodes où le pollen circule le plus dans l’air. Aérez plutôt le matin !

Si vous avez réellement de gros problèmes, vous pouvez aussi penser à changer de vêtements et à ne pas porter vos chaussures lorsque vous rentrez dans votre chambre à coucher. Vous limiterez ainsi l’introduction d’allergènes dans cette pièce ! De la même manière, laissez vos vêtements dans des armoires fermées pour qu’ils ne se chargent pas de toutes sortes de particules ! Investir dans un aspirateur avec un filtre HEPA est d’ailleurs une autre bonne idée pour bien nettoyer votre chambre. Grâce à ses filtres très fins, ce type d’aspirateur ne disperse pas les acariens et autres particules qui vous rendent allergique dans votre chambre et fait diminuer fortement leur nombre, et donc vos allergies.

Enfin, pour conclure, n’hésitez jamais à vous rendre en magasin pour demander conseil à nos vendeurs. Ils pourront vous proposer des matelas en latex anti-allergiques ainsi que d’autres produits, et vous fourniront différents conseils pour vous aider à choisir une literie adaptée !