retour

Moins d’allergie aux acariens, nos conseils pour une chambre plus saine

Qui sont les acariens ?

De minuscules arachnides

Saviez-vous que votre maison et votre lit sont remplis de millions de minuscules arachnides ?  Hé oui, les acariens font partie de la classe des arachnides. Comme les araignées et les scorpions, ils possèdent quatre paires de pattes et n’ont ni ailes, ni antennes. Communément, on parle d’acariens de maison, mais en réalité, cette appellation regroupe plusieurs espèces.

Des mangeurs de chair humaine

Ces différents acariens se nourrissent, la plupart du temps, de squames : des minuscules morceaux de peaux mortes tombées de notre corps ou de celui d’un animal. Ils aiment aussi les fragments d’ongles, de cheveux et de poils. Comme nous passons beaucoup de temps dans notre lit, nous y perdons beaucoup de ces différents éléments et il n’est pas étonnant que ces minuscules créatures adorent y vivre. Pour elles, c’est un garde-manger constamment plein !

Chaleur et humidité, les alliés des acariens

Les acariens apprécient une température située entre 22 et 35 degré et un taux d’humidité important, au-dessus de 70%. Encore une fois, voilà pourquoi ils sont particulièrement à leur aise dans un matelas. La transpiration et la chaleur du corps humain, transmises au matelas, leur permet de se développer.

D’où vient l’allergie aux acariens ?

Ce sont les déjections des acariens qui sont allergènes pour une partie de la population. Minuscules, un millième de millimètre, ces crottes se mélangent à la poussière et peuvent passer dans nos voies respiratoires. Nos anticorps les voient comme un ennemi et déclenchent une réponse immunitaire qui peut causer des écoulements nasaux, des éternuements, le nez bouché voire, dans des cas plus graves, de l’asthme allergique. La réaction allergique dépend du nombre d’acarien (en poids) par gramme de poussière. Dès 2 milligrammes d’acariens par gramme de poussière, une réaction allergique peut survenir. À 10 milligrammes, les personnes allergiques risquent une crise d’asthme.

Comment se débarrasser des acariens ?

Il est presque impossible d’éviter la présence d’acariens. Cependant, il existe un certain nombre de points sur lequel vous pouvez agir pour éviter que ces créatures ne se reproduisent trop.

  • Ne pas chauffer votre chambre à plus de 18 degré et garder une température constante pour éviter un surplus d’humidité. Diminuer l’humidité, c’est diminuer fortement leur population.
  • Si les acariens n’apprécient pas le froid, ils le supportent et même exposés à des températures négatives, ils peuvent survivre plusieurs heures.
  • Aérez votre chambre pour diminuer son taux d’humidité.
  • Un bon sommier diminue l’humidité du matelas et donc la présence d’acariens.
  • Evitez les nids à poussières et à acariens comme les tapis, la moquette, les peluches, etc.
  • Aspirez et faites les poussières de manière régulière.
  • Utilisez un aspirateur HEPA qui aspirera même les particules microscopiques et donc les acariens et leurs déjections.
  • Lavez au minimum une fois par an votre housse de couettes, vos draps et vos taies d’oreillers à 60 degrés s’ils peuvent le supporter.
  • Utilisez des technologies de matelas, de couettes et de cousins anti acariens.
  • N’hésitez pas à exposer votre literie au soleil, les U.V. diminuent la puissance allergène des acariens.
  • Si la situation ne s’améliore pas : consultez un médecin !

Si vous désirez être conseillé sur les meilleurs technologies anti acariens, n’hésitez pas à contacter notre équipe ou à vous rendre dans votre magasin le plus proche !