retour

Comment éviter l’humidité dans sa chambre et sa literie ?

D’où vient l’humidité ?

Les origines de l’humidité

Les problèmes d’humidité peuvent avoir des origines très variées : infiltration, mauvaise étanchéité, humidité ascensionnelle, etc. Toutefois, ces problèmes sont aussi causés par de la vapeur d’eau produite par l’activité humaine. En effet, lorsque vous prenez une douche, ouvrez le lave-vaisselle, préparez le repas ou faites sécher le linge, de minuscules molécules d’eau passent à l’état de gaz et se retrouvent dans l’air. Au-dessus d’une certaine quantité, l’air est saturé d’eau et le taux d’humidité est donc très élevé. C’est, par exemple, dans ce cas que se forme, à l’extérieur, le brouillard.

L’humidité dans une chambre

Si vous n’avez surement pas de lave-vaisselle dans votre chambre, vous devez savoir que votre respiration produit aussi de la vapeur d’eau : jusqu’à deux litres par nuit ! Comme, les portes des chambres sont souvent fermées pendant la nuit, le taux d’humidité présent dans la pièce monte en flèche et lorsque cet air chaud, chargé d’humidité, entre en contact avec une zone froide, l’eau se condense. C’est ce qui fait que, certains matins, les fenêtres de votre chambre ruissellent d’eau.

L’humidité, c’est à éviter !

Trop d’humidité, c’est mauvais pour la santé

En effet, l’humidité favorise le développement de moisissures et d’acariens(lien article acariens). Les moisissures rejettent des spores qui, inhalés, provoquent allergies et maladies. Les déjections des acariens, quant à elles, sont allergènes. À force de dormir dans un environnement humide, ces allergies peuvent s’empirer et causer des maladies respiratoires graves. Les enfants y sont, par exemple, particulièrement exposés et ont plus de chances de développer ce genre de maladies. Par ailleurs, tous les types de rhumatismes, d’arthrose et d’arthrite sont rendus encore plus douloureux par l’humidité. Enfin, ces désagréments, rendent également le sommeil compliqué, privant ceux qui en ont d’autant plus besoin d’un sommeil réparateur.

Trop d’humidité, c’est mauvais pour la literie

La transpiration est un phénomène naturel qui ne s’arrête pas pendant la nuit et presque un quart de l’eau que vous perdez s’évacue par votre literie ! Elle s’infiltre à travers votre matelas et peut favoriser l’apparition et d’acariens. En outre, cette humidité risque de détériorer la qualité de votre matelas, le rendant bien moins performant. Enfin, si l’humidité est trop forte, les champignons et autres moisissures risques carrément de se rependre en grosses tâches et l’odeur dégagée par votre matelas pourrait devenir très désagréable.

Comment éviter l’humidité ?

Pour éviter ces différents problèmes, il est possible de limiter l’humidité présente dans votre chambre grâce à quelques conseils :

  • Aérez votre chambre en ouvrant vos fenêtres au moins 10 minutes par jour, même s’il fait froid. 
  • Ouvrez vos draps pour permettre à votre matelas de respirer
  • Retournez votre matelas de temps à autre pour qu’il s’aère sur toute sa surface
  • Utilisez un bon sommier pour éviter que l’humidité ne se concentre sous votre matelas
  • Ne faites pas sécher de linge dans votre chambre
  • Vérifiez qu’il n’y a pas de fuite ou de zone non étanche dans vos murs et votre plafond. 
  • Ne sous chauffez pas votre pièce. L’air froid contient moins d’eau que l’air chaud. Or, si l’air est trop froid, l’humidité concentrée dans l’air ira se déposer ailleurs.
  • Ne placez pas vos meubles directement contre vos murs et laissez quelques centimètres pour que l’air puisse circuler. Vous éviterez l’apparition de foyers d’humidité.
  • Pensez à opter pour du double vitrage si vous n’en avez pas déjà Si rien n’y fait, utiliser un déshumidificateur ou un absorbeur d’humidité voire un dispositif de ventilation

Si vous avez d’autres questions, ou si vous voulez vous assurer que votre literie est bien entretenue, n’hésitez pas à nous contacter ou à vous rendre dans l’un de vos magasins plum’Art !