retour

3 conseils fondamentaux pour bien dormir

Oubliez les idées préconçues et les 1001 règles pour passer de bonnes nuits. Découvrez les conseils à ne pas suivre, les astuces pour améliorer naturellement son hygiène de vie, le concept de ritualisation du sommeil et l’importance de la literie de qualité.

1. Dépasser les préjugés sur le sommeil

Énormément de fausses croyances circulent sur le sommeil et perpétuent les mauvaises habitudes.

  • « Prendre un bain chaud avant le coucher » 

L’idée semble ordinaire et tellement séduisante mais il n’en est rien : faire monter la température du corps ralentit le processus d’endormissement. Le corps a besoin de diminuer sa température corporelle pour trouver le sommeil.

  • « Dormir au minimum 7h » 

Le nombre d’heures dont une personne a besoin pour être en forme dépend de différents facteurs (âge, activité et condition physique, métabolisme, vie professionnelle, état de santé …) et est donc propre à chacun. Trouvez votre durée de nuit idéale et ne créez pas d’écarts trop importants entre vos nuits. La qualité du sommeil est plus importante que sa quantité.

  • « Ne pas aller trop tôt au lit » 

 Ce conseil est à fuir. En effet, s’imposer une heure de coucher n’est pas productif. Bâillements, paupières lourdes, clignement des yeux ? N’hésitez pas à aller dormir ! Au risque de rater votre assoupissement.

2. Améliorer son hygiène de vie et ritualiser ses nuits

L’hygiène de vie impacte notre espérance de vie. Le corps mais aussi l’esprit sont donc à préserver. Les recommandations pour avoir une « bonne hygiène de vie » sont nombreuses : avoir une alimentation saine, boire suffisamment d’eau, pratiquer une activité physique, limiter sa consommation d’alcool, ne pas fumer, éviter le café, lutter contre le stress … Mais à force d’essayer de viser ce mode de vie idéal, certains s’y perdent. 


Et si nous changions petit à petit nos petits pêchés ? Les effets seront d’autant plus remarqués si vous supprimez complètement une mauvaise habitude que 10 à moitié. Pensez également à créer un rituel autour du sommeil. Se faire une tisane, écouter un morceau de musique, lire un chapitre d’un bouquin, et même, regarder un épisode de série télé. L’idée est d’instaurer des moments sereins entre la vie active et la nuit. Ce rituel de l’endormissement fait échos aux berceuses de notre enfance.

3. S’offrir une literie de qualité

S’acheter des vêtements de sport adéquats pour augmenter ses performances sportives ? Investir dans un robot de cuisine pour se préparer des plats sains ? Mettre de l’argent dans des soins de beauté pour avoir une belle peau ? Et pourquoi ne pas changer de literie ? Si l’impact de la literie sur la qualité du sommeil est indiscutable, ses effets sont moins immédiats. Nous avons donc tendance à minimiser, à tort, l’importance d’une literie de qualité et adaptée à nos besoins. Ne sous-estimez pas le bien-êtrephysique et psychologique - que peut procurer la bonne literie.

Consultez plus d’articles sur le sommeil et le bien-être et découvrez nos conseils et astuces pour choisir et entretenir sa literie.